Document : « FORMATEUR » : Ce document est destiné à aider à mettre en place une formation de remédiation pour entrée en formation niveau V. « pour démarrer suer de bonnes bases » et réussir à obtenir le niveau intégralement .

 

@Niveau 6 ►►Liste des travaux de préparation à l’entrée en  formation de niveau V

 

 

« L’échec scolaire » n’est pas une fatalité.

 

Vouloir mettre un élève « en situation de réussite »  pose plus de problèmes au professeur ou formateur qu’ils  n’en posent  à l’élève.

 

Par contre « L’échec scolaire » pose plus de problèmes à l’élève  qu’ils n’en posent au  professeur .

 

En utilisant la méthode et la banque de données warmaths« La réussite scolaire est  garantie, possible et réalisable » .

 

Ce n’est pas qu’un slogan !!!!!. La réussite est assurée  et garantie  si le tuteur et celui qui veut apprendre  jouent  pleinement  leur rôle à savoir :

 

-         L’apprenant joue le jeu ,il  respecte la méthode « Warmaths »  : lire , travailler les travaux auto –formatifs – préparer le devoir formatif , accepter que l’erreur est le point de départ de chaque « micro formation » , …..  (cliquer ici @ )

 

-         Le formateur s’engage à accompagner chaque individu dans ses « Apprentissages »  dans l’étude d’un dossier . Il doit   repartir du corrigé du  devoir formatif pour compléter la formation sur les parties du devoir non réussies ;…. Et mettre en place une aide individualisée ( warmaths contient tous les dossiers cours qui permettent de redescendre dans un dossier cours , reprendre chapitre par chapitre sur chaque cas vers une dossier cours qui va permette de combler soit des lacunes soit des manques. (Cliquez ici @ pour en savoir plus )

 

 

 

Discours introductif :

 

Pour mettre en place la méthode proposée par warmaths, il faut  passer nécessairement par une période d’adaptation à la méthode.

 

Réussir   la validation  et la certification des « acquis » passe nécessairement par la qualité des « Apprentissages ».

 

Dans un programme  de formation choisi ; Warmaths permet « en continu »  d’adapter les «  Apprentissages » au rythme et au niveau de l’apprenant ; et  « réussir »  ses apprentissages sans contrainte calendaire .Et à fortiori réussir  les épreuves diplômantes  dont le  niveau de difficulté « à certifier » est inférieur au niveau de formation « validée ».

 

La formation et le suivi individualisé ont   pour but de mettre chaque  apprenant  en situation de réussite et de lui faire  obtenir le niveau d’excellence.

 

Dans le cas présent : l’apprenant pourra  posséder le niveau V  intégralement ,  ce niveau est celui  pré requis en niveau IV  (bac prof.)  et conseillé voir exigé pour parvenir « à suivre » en niveau IV .

 

Cela implique que le formateur ( professeur ou tuteur ;…..) s’engage à accompagner dans sa réussite chaque « apprenant ». ( aidé en cela par la banque de données et le didacticiel  intégré ; …….

 

But de la préparation préalable :   Il faut préparer celui qui va se former  (élève  ou adulte )  à entrer en formation niveau V ,en mathématiques , à utiliser .

 

Doc.élève.

 

Pour obtenir un diplôme : il faut  passer par une phase d’ Apprentissage ( durée variable suivant l’individu qui se forme) , durant laquelle il faudra passer et réussir des « épreuves formatives ». Après validation de la formation (de la responsabilité du formateur) celle-ci  devra être « certifiée » par le passage d’une ou des épreuves d’examen certificatives.

 

Pour obtenir un diplôme ou une partie de diplôme on devra passer ( au minimum) 3 types de d’épreuves :

 

a)    il faut  se former . Pour cela il faut réaliser et réussir  des activités d’apprentissages. (Premier type d’épreuves dit  d’apprentissageabilité : les  épreuves ou travaux auto – formatifs ) .

 

b)  A la fin de chaque apprentissage la formation doit être  « validée » par celui qui a la charge de former.(Deuxième type d’épreuves : les épreuves « formatives » )

 

c) Lorsqu’une formation est validée ,   il faut faire « certifier » les acquis ( Troisième type d’épreuves : les épreuves  certificatives ) .

 

 Obtenir  un diplôme ( ou partie de diplôme ) on devra se soumettre à   « 3 types de travaux ;

Il faut donc  passer et réussir  à 3 types d’ épreuves  @   pour qu’une formation soit  sanctionnée par un diplôme.  

 

 

 

Lecture : l’atelier de formation.

 

 

 

 

 

 

 « Enfin !!!!  Pouvoir réussir  en mathématiques !!»

 

 

PREMIERE PERIODE : reprises d’études ou  WARMATHISATION  

 

  Activités  centrées  sur l’organisation – l’acquisition d’une des METHODES DE TRAVAIL pour « apprendre à apprendre » et sur la MISE ou remise à  NIVEAU des savoirs fondamentaux. 

 

Passer par cette période c’est garantir la réussite  la poursuite d’études de niveau V.

 

 

Cette « pré formation »  va permettre  à l’apprenant  d’ acquérir  des  méthodes pour  s’organiser et  apprendre pour réussir,  

 

« Se former » est difficile,  ce travail est d’autant plus dure  si  l’on n’a jamais réussi ou  si l’on a quitté  l’école depuis longtemps et que l’on doit reprendre une activité intellectuelle.

Aussi avant de se lancer dans les études proprement dite , on devra effectuer une période  de mise en route ( de remise à niveau)  . Cette  première période est très importante, elle est traite l’ensemble des activités de bases qui vont permettre à « l’apprenant » à se préparer à  se mettre en situation de « réussite ».

      

    On appliquera directement  ces différentes activités  en prenant comme support les cours de  mise à niveau ou de rappels sur les savoirs fondamentaux .

 

Cette période terminée ( qui peut durée  2 mois)  aura permis  d’homogénéiser le groupe  et aura rendu autonome chaque individu .Celui sera capable de gérer son temps de ses espaces de fomations.

 

 

Activités

                                                             

@ Travaux spécifiques « élèves » sur la mise en route ……

 

 

Socialisation et éducabilité :

 

 

Respect des gens et respect des biens :

 

a)      Apprendre à se respecter  et respecter les autres :  utiliser un langage correcte,. respecter les règles de politesse ,de présentation , exclure toutes formes de provocation.

b)      «respect  des biens » cela signifie que l’on respectera  ses affaires et celles des autres ou à la collectivité.

 

Respect du règlement :

 

Chaque  individu est chargé de le lire , de s’en imprégner .

Pendant cette première période ,  chaque événement « hors la loi » sera relevé , On saisira l’occasion et  on expliquera  au groupe en quoi cet  acte répréhensible , et que s’il y a  récidive volontaire , intentionnel  , une sanction sera ou doit être prise . 

Cette période est donc une période d’explication , de prise de conscience qu’il faut respecter des règles de vie commune.

 

 

 

 

Chacun surveille les affaires de ses voisins.

Ne pas chercher à perturber le cours.

Ne pas se mettre en situation de sanction

 

 

La salle de classe où l’on se sent bien , un lieu de vie à respecter , à protéger.

Respecter le lieu de regroupement . (ne rien dégrader, ne rien salir par plaisir) . Rappeler que ce lieu d’études  appartient à tous et à chacun.

Une salle  est un endroit  où seuls les  conflits  sont d’ordre intellectuels , « parce que l’on veut comprendre » , « parce que l’on veut savoir » , parce que l’on veut réussir » .

C’est un endroit de calme , de plénitude , où l’on cherche à faire grandir chacun , sans exclusion.

C’est un endroit où l’on va « négocier » pour parvenir à atteindre le niveau .

C’est un endroit où l’on a envie de revenir , parce que l’on sait que l’on va avoir la possibilité de réussir.

 

 

Se conformer aux règles , pour venir en cours.

Arriver à l’heure ,

avoir toutes ses affaires ( apprendre à préparer son sac avant d’aller en classe) .

 

 

 

 

 

Contenu des 2  classeurs :liste des premiers documents rangés  : ) .

 

 

 

Communication par l’écrit .

:

Il faut  savoir communiquer par l’ écrit..

 

La communication des informations ou dossiers peut se faire soit sur document papier ou par lecture à l’écran sur ordinateur.

Les études se font toujours avec des documents papiers.

 

L’écrit est le principal outil de communication :

Il va falloir , apprendre ou réapprendre à tenir un stylo , à soigner l’écriture ,

Il  falloir apprendre à comprendre un texte , à savoir répondre à des questions , à rédiger , à faire attention aux fautes d’orthographe , faire attention  aux fautes de sens.  (  exemple : écrire « et »  ou  « est » n’a pas le même sens.  

 

 

 

Organisationnelle

Il faudra apprendre :

 

 

 

 

Suivre   sa progression et  à mettre à jour la feuille « programme » .

 

Cette feuille liste  toutes les leçons  à étudier ( ou à lire) . chaque leçon comportant plusieurs objectifs à atteindre. (compétence) 

 

 Il va falloir apprendre  à tenir à jour une feuille de suivi des activités . « pour savoir où on en est »  Ce travail permet de savoir ce qui a été étudié et validée , ce qui est en court d’études , ce qui reste à étudier 

@ liste :

Chacun peut , grâce à cette  liste , gérer individuellement , son parcours ,répartir dans le temps son travail ,

 

 

Préformation : 

A ) Document  1 remis à  l’« élève » ;              ( info sur  @) la manière de  rajouter des informations  sur  cette liste  au fur et à mesure que la formation progresse)

 

Conseils :

Les lectures peuvent se faire en lecture d’écran.

 

Info prof : sur le suivi.

B) Document « suivi » professeur  ( à remplir au fur et à mesure)

-         feuille  1 / 2

-         feuille 2/2

 

 

 

 

 

 

 

Zactiprofelev.htm

Gérer : entre deux dates fixées , la durée des différentes activités liées aux apprentissages.

C) Il va falloir apprendre à gérer son temps dans les apprentissages , identifier les différentes phases des apprentissages liées à l’étude d’un cours.

 

Info + résumé @

 

 

 

Gérer plusieurs « études »  à la fois : exemple du calcul numérique ,  géométrie ,  sciences ……

 

Au début de la formation il y aura 3 documents distincts à gérer.

I ) Document  1 à gérer remis à  l’« élève » 

II ) Document 2 à gérer. ( géométrie) , ce sont des travaux à réaliser à la fin de la pré formation.

III ) document 3 à gérer. C’est de programme des  sciences  à étudier.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

.  

….

 

 

B)  Il faut savoir apprendre à gérer un dossier concernant l’étude d’une leçon  (ce sont  des documents papiers ),il faut  apprendre à  exploiter ces documents , à les compléter  avec d’autres documents (travaux personnels « écrits »), à les classer dans l’ordre chronologique ..

Ces rajouts au dossier de base , remis à l’apprenant  sont :

a)      Les travaux  « auto - formatifs » écrits.

b)      Le ou les corrigés .

c)      Un document : Le devoir sommatif « type ». (ce document est remis après avoir  travaillé sur le corrigé  des travaux auto - formatifs , s’être assuré que l’on a  tout compris )

d)      Une feuille manuscrite : La préparation écrite de ce devoir .

e)      Une feuille  de l’épreuve : Le devoir passé en classe .

f)        Eventuellement , un ou des devoirs de rattrapage ou de travaux de mise à niveau .

Info +@

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

@ info maître.

 

@ info maître.

 

SUIVI : feuille 1/2

SUIVI : feuille 2/2

 

 

 

 

 

Un  calendrier  « type » sera proposée pour que chacun puisse  suivre  son évolution

 

I )Suivi  élève » 

 

@ info  élève.

 

 

 

 

 

Apprendre à apprendre.

 

 

@ info maître.

@ info maître.

@ info maître.

Apprendre à apprendre . ( retenir et réciter.).

 

Pour l’ « apprenant » c’est l’activité la plus difficile à réaliser.

 

Pour chaque leçon, il y a des « choses » à apprendre.

 

 

 

il est parfois difficile  d’ expliquer l’élève  qu’il est indispensable de connaître telle ou telle règle, loi ou   procédure , parce qu’en fait ces savoirs  « ponctuels »  font parti d’une base de « savoirs capitalisés» dans laquelle on viendra puiser pour réussir un problème , ou pour s’organiser .   

par exemple :

il faut connaître par cœur les tables de la multiplication de 1 à 9 : pour faire une multiplication ayant un multiplicande et un multiplicateur à plusieurs chiffres .

il faut connaître par cœur les tables de la multiplication de 1 à 9 : pour faire expliquer et faire  une division  .

il faut connaître par cœur les tables de la multiplication de 1 à 9 :  son fonctionnement pour comprendre en algèbre la transformation d’une égalité  et résoudre une équation dont une des formes la plus simple serait :  7 x  =  56 

« pour apprendre », chaque élève doit trouver une méthode pour mémoriser un mot , une phrase,…..

 

Ce travail « apprendre » sera facilité parce que   chaque  devoir  est   préparé , qu’ il y a des questions de cours auxquelles il faudra impérativement répondre.

Au devoir , à passer en classe ,  il faudra répondre à ces même  questions ,  sans aide . Cette partie  « savoir » du devoir doit être réussie , dont repassée ou compléter , lors d’un devoir de rattrapage jusqu’à l’obtention du 20/20.

 

 

@ info  élève.

 @ info  élève.

@ info  élève.

 

 

 

 

 

Autre organisation à maîtriser :

 

@ info maître.

@ info maître.

 Il va falloir savoir s’organiser pour   mener de front plusieurs études à la fois.

Il faudra faire des travaux de calculs numériques , de géométrie , de sciences,..

Cette organisation sera expliquée lorsque l’apprenant aura appris à étudier un dossier intégralement .