Pré requis:

La géométrie plane ( euclidienne )

Les outils .

Notion sur : La verticalité et l’horizontalité  et l’obliquité 

ENVIRONNEMENT du dossier:

Index   : accueil  warmaths

Objectif précédent :

Horizontale et verticale  

Objectif suivant :

Le point  

2°)liste des objectifs cours de géométrie plane.

 

DOSSIER : NOTIONS PRELIMINAIRES

 

Point@ – Ligne @- Surface @ – Plan@- demi plan@ _ -Volume@

 

 

TEST

           

COURS

               

Devoir  Contrôle

Devoir évaluation

Interdisciplinarité

                       

 

Corrigé Contrôle 

Corrigé évaluation 

 

 

COURS

 

 

POINT :

L’ idée de point peut être donnée par un grain de sable très fin , par la trace laissée sur le papier par la pointe d’un crayon bien aiguisé ,

Par la pointe d’une aiguille sur une étoffe , sur une feuille .

 

Un crayon bien taillé , une aiguille fine , appuyés sur une feuille de papier par leur pointe , en évitant tout glissement marquent un point.

On désigne un point  par une lettre que l’on place au voisinage, de manière qu’il n’y ait pas de doute possible sur le point que l’on veut désigner. Ainsi l’on dira le point « A »  , le point B

                    .  C

      . A

                              . B

 

LIGNE :

L’idée de ligne  peut être donnée  par un fil très fin placé dans n’importe  quelle position.

Lorsque l’on laisse une  trace d’un crayon qui se déplace  sur une feuille  de papier ou autre support., sur un mur , sur une boule , sur un objet quelconque , on dessine ce que l’on appelle « une ligne ».

Une ligne droite peut être par pliage d’une feuille , l’intersection des deux plans de la feuille est une droite.  

Une ligne est donc engendrée par le déplacement d’un point.

La ligne droite : la ligne droite est la plus simple de toutes les lignes , ou part abréviation : la droite.

Un fil tendu nous en donne une image nette.

 

 

 

SURFACE :

L’idée de surface peut être donnée  par une feuille de papier , ou par une  étoffe très fine .

Si nous pouvions recouvrir un corps d’une feuille de papier extrêmement mince  , cette feuille de papier  matérialiserait la surface  de ce corps , une couche de peinture peut également matérialiser une surface.

 

 

 

PLAN.

Une feuille de papier bien étendu sur une table donne l’idée de plan

 

 

DEMI PLAN

Les deux parties séparées par un pli d’une feuille donne l’idée de deux demi plan

 

VOLUME :

Info 1 ;

Info 2 :l'unité de volume.

L’idée de volume peut être donnée par la portion de l’espace occupé par un corps.

Exemple : la règle occupe dans le tiroir une certaine place qui est son volume.

Sur cette règle nous pouvons retrouver  les éléments définis précédemment.

Expérimentation :

 

Reprendre cette expérience :

 mettre dans le liquide des objets de volumes calculables ou non calculables : boites de conserve (forme parallélépipédique , cylindrique ;..)

Comparer la hauteur avant plongé du solide dans le liquide  et lorsque le solide  est plongé dans le liquide.

Au plus faire le calcul du volume du cylindre : ( V =  3,14 R 2 h )

 

TRAVAUX AUTO FORMATIFS.

 

CONTROLE :

 

Donner une définition de :

            Point –/     Ligne- SurfacePlan- demi plan _ -Volume

EVALUATION

 

Dessiner les éléments ci dessus .

 

Volume :  Faire les expériences précédentes

 

 

 

 

.0pt; font-family:Arial'>