Se souvenir :

 

 

LE DEVOIR  FORMATIF EST UN CONTRAT :  Il engage l’Elève qui entre en « apprentissage ». et le Maître qui va mener à bien ces apprentissages.

 

 

C’est un devoir en salle , sous surveillance. Il peut être passé en une ou plusieurs fois  (exemple : on peut répondre aux questions que l’on connaît , on rend la copie , on quitte la salle pour compléter sa formation.

Vous devez compléter votre « apprentissage » (seul ou avec une autre personne , ou avec l’aide du professeur ).

 .Lorsque vous pensez être prêt ,(exemple : vous avez continué à apprendre (vous savez répondre aux questions  auxquelles  vous n’aviez pas pu répondre )  ,, vous savez corriger vos erreurs ,  vous pouvez de nouveau demandez à compléter votre copie « devoir » .

 

Lorsque le devoir est  terminé , il est corrigé .  A partir des résultats deux solutions  s’offre à vous  : la première :votre travail est validé , vous passez à l’étude suivante. ; la suivante :  Il n’est pas validé ,vous devez , de nouveau  reprendre le devoir , pour le re préparer et le passer de nouveau . Jusqu’à ce qu’il soit puisse être validé.

 

De cette façon : il n’y a pas de mauvaises notes , ni de mauvais élèves. Vous travaillez pour vous , à votre rythme ;Les erreurs ne sont pas des sanctions ,ni pénalisantes ce sont des repères qui permet de vous situer dans votre progression , dans votre apprentissage.  , 

L’objectif : vous donnez une formation de qualité ;

Dans cette méthode , il n’y a pas de limite de  durée de votre formation , vous pouvez reprendre votre travail  quand cela vous est possible

 

CE QU ‘IL FAUT SAVOIR SUR :

« Pour VALIDER UN APPRENTISSAGE il faut REUSSIR LE DEVOIR FORMATIF  ou  LE DEVOIR SOMMATIF FORMATIF. »

 

Le passage du «  devoir formatif  » est  un moment  important   dans l’activité d’apprentissages à «se former ».Il sert à mesurer l’écart entre les résultats obtenus et les résultats escomptés.

 

On peut alors connaître la somme de connaissances acquises, identifier les erreurs. Il devient alors possible d’orienter les activités d’apprentissages  qui vont permettre de compléter les manques , corriger les erreurs  ou compenser les lacunes , pour ensuite reprendre de nouveau ce devoir formatif , le repasser de nouveau ,  jusqu’à ce que la formation soit validable.

 

Dans le cadre d’une formation, ce devoir  ne doit pas  être présenté et être utilisé comme une sanction « à un travail non fait ».

 

Les  apprentissage « entrepris »  pour l’étude d’un objectif sont terminés lorsque le devoir formatif  a été entièrement réussi.

 

Pour un professeur conduire une formation en formation  et  assurer  le suivi  individualisé ,  en mathématique,  c’est donner , en même temps,  une information cours et  deux  types d’ épreuves à  préparer  l’un appelé « contrôle »  et  l’autre  « évaluation ».

 

Dans un délai « négocié » il doit faire passer ces épreuves  sous surveillance , à chacun des  apprenants dont il a la charge ( pas obligatoirement au même moment ) .

 

Le professeur  va ensuite prendre appui sur les erreurs constatées dans le devoir pour personnaliser l’aide et  réaliser des activités de médiation et rattrapage qui devront mener à la validation  de l’étude du cours , une fois que ces travaux sont  jugés « réussis »

 

 

 

 

 

INFO  1   :    Réussir « son apprentissage » pour réussir le  devoir formatifs en 4 points.

Info 2  « élève » : Comment s’organiser  pour se former au mieux ??????

 

Tout  apprentissage dans une leçon (ou   objectif   de  formation) en  mathématiques  doit  se conclure par un devoir  réussi . Ce devoir doit permettre de contrôler que « ce qui doit être su »  a été appris et il doit évaluer et  valider toutes les compétences visées. (voir le niveau à atteindre dans le référentiel).

 

Pour une même leçon , le  niveau de mise en œuvre de ces savoirs « acquis », pour valider la formation visée sera différent .

 

Ainsi dans le cadre scolaire , pour passer de la primaire au secondaire , on passe successivement par le niveau  VI , V  , IV ; …...

                                                                                                                                                                                            

 

L’ évaluation formative est la deuxième partie  du devoir formatif . ( la première  partie n’est  pas une évaluation mais un contrôle)

 

Pour un professeur conduire une formation en formation  et suivi  individualisé ,  en mathématique,  c’est donner une information cours et donner à préparer ces deux épreuves. Dans un délai « négocié » il doit faire passer ces épreuves en classe . Il va ensuite prendre appui sur les erreurs constatées dans le devoir pour réaliser des activités de médiation et rattrapage .

 

La  formation individualisée ( intègre le suivi individualisé ) ne peut être  effective et  réalisable que si l’on a  clairement  identifié et listé le contenu des savoir et savoir faire qu’il faut capitaliser , au fur et à mesure de l’avancée dans l’acquisition de ces connaissances .

 

Le  programme de formation est connu il doit être découpé en « objectif -cours » ou « chapitre de leçon » ,.

Pour chaque étape  on  définit  l ‘ objectif  à atteindre et les compétences à atteindre.

 

Pour chaque objectif cours  et  en prenant appui sur les compétences visées, on  liste    l’intégralité des  savoirs  à capitaliser  et « savoir - faire » qui devront maîtrisés et faire l’objet d’une validation.

 

Après ce travail , Il est possible d’élaborer pour  chaque objectif , pour chaque niveau ,  un devoir formatif , qui devient un contrat , qui définit  les minima à faire valider.

 

 

Ce contrat est communiqué  et  donné :

 

 - avant la formation (pour l’informer celui qui va se former sur ce que l’on veut qu’il soit su et appris).

-  pendant la formation : il sert à accompagner celui qui se forme dans ses apprentissages, il faut apprendre et s’entraîner à réussir le devoir.

 

-  comme devoir pour vérifier si l’ apprentissage est correct et si le niveau  est  atteint  Ce devoir est un travail de récitation et de réalisation , c’est une répétition , par écrit des travaux précédents.

 

- il est réutilisé , en rattrapage ,  pour compléter l’ apprentissage en formation complémentaire. (en cas de  renégociation) .

 

Ce contrat  est toujours  réutilisé.

 

En général, un objectif  (2)   se situe  après un objectif (1)   et  avant un autre objectif (3) . L’objectif (1)  est, après avoir été traité, un objectif  « pré requis » (4) pour travailler un autre l’objectif  immédiatement  supérieur.

 

Ce « contrat »  qui est  utilisé  dans toutes les phases des apprentissages est appelé :DEVOIR FORMATIF.