L’accompagnement individualisé  et le suivi individualisé pendant toute la durée d’une scolarité d’un individu

 

permet de  mesurer la progression   et   garantir la réussite de la formation entreprise par un individu…..

 

 

 

 

 

 

AVANT PROPOS :

                     Descriptif  succinct  du  suivi individualisé formatif , de la primaire jusqu’à l’entrée à l’université.

 

             Le maitre se doit  de savoir organiser et conduire les apprentissages , avec comme seul objectif : garantir la réussite scolaire de chaque élève , pendant  toute la durée de sa scolarité……….

 

 

 

 

Chaque « Maitre »  doit mettre en place un dispositif pour contrôler et évaluer au quotidien la réussite de chaque élève .

 

C'est-à-dire :  Il va mesurer pour chaque leçon si les  savoirs et savoir-faire sont  acquis et  maitrisés.

 

Et si ce n’est pas le cas : Il devra mettre en place , en parallèle ,un dispositif pour assurer des périodes de remédiation , pour éviter que l’élève accumule des lacunes ou des retards.

( ces aides peuvent s’organiser  juste après les cours ……..; le midi , ou le soir.)

 

 

 

 

 

 

Ce que cela implique : Pour que cette pratique soit réalisable

 

 

 

 

 

Que  le Maitre ,qui est le seul à donner ou refuser le niveau d’un élève ,  se doit  :

 

 

 

-        Se doit de donner une progression « pré –programmée » sur l’année . ( calendrier des cours , des épreuves ….,……..)

 

 

-        Se doit de proposer différentes sources d’informations : « outils » pour faire passer le contenu…..

 

 

-        Se doit de donner pour chaque  leçon : un devoir ,  sorte de contrat  ( dans lequel figure les objectifs à atteindre )

 

 

 

     Nota : Ce contrat est  porté à la connaissance de l’élève( des parents ), il contient les deux épreuves à passer en simultané .C’est le contenu du contrôle auquel il devra répondre ( questionnaire sur les savoirs) ; et l’évaluation type à laquelle il devra s’exécuter ( les savoirs faire qui sont la mise en œuvre des savoirs ).

 

 

 

 

 

-        Se doit de corriger de corriger  et donner le résultat du corrigé du devoir.

 

 

Nota: la correction est organisée (avec le concours des élèves) , le résultat communiqué à chacun, les conditions d’un rattrapage ,après médiation, sont  imposées , , le rattrapage étant obligatoire. Les notes obtenues sont intégrées aux notes du premier devoir.  ( Pour chaque leçon )

 

 

 

 

 

Rappel : dans les cas  le maitre reste maitre de sa pédagogie  « pour faire passer » le contenu… »

 

 

 

Cette forme de pratique , ce nouveau process pédagogique  sont    destinés à lutter contre l’échec scolaire dans un premier  temps , puis à lutter pour la réussite scolaire dans un second temps.

 

 

 

Intérêts  pour  « l’élève » :

 

 

 

                 L’élève est mis en situation de pouvoir réussir.

Chaque élève compte « pour un » …Il  peut échanger avec le prof en cas de problème (il peut  justifier pourquoi  il n’est pas encore au niveau , demander une solution , du temps supplémentaire ;…….ce qui évacue les problèmes de disciplines …………..ou d’incompréhension conduisant à des problèmes de comportement , de provocation……

 

 

 

                   Avantage : Pour une leçon étudiée .

 

Un élève en situation de réussite au devoir  utilise un minimum de temps.

Un élève en situation d’échec ( partielle ou totale) , sera immédiatement détecté, une forme de dialogue sera mis en place pour déterminer la nature de l’échec , corriger les erreurs , combler des lacunes , pour repasser une seconde épreuve de rattrapage , jusqu’à la validation des exigences requises.

 

 

 

 

 

A son emploi du temps « normal » : le professeur sera à la disposition de ses élèves 2 fois une heure par semaine , pour du rattrapage ou de la formation complémentaire .Tous les travaux de rattrapage sont immédiatement corrigés et notés. ( ces notes comptent ……et sont généralement c( très proches de 20/20)autrement le rattrapage .

 

 

 

 

 

 

Intérêts pour les parents :

 

 

 

 

 

Le suivi formatif ,en continu, tout au long de l’année , va permettre  aux parents de prendre connaissances du degré de progression de leur enfant.

 

 

 

L’idée que chaque élève n’est plus abandonné à son sort , va faciliter le dialogue entre le formateur , l’élève et le parent ….

 

 

 

 

 

 

Pour les administrateurs :

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour un professeur qui a plusieurs  niveaux différents si celui-ci  pratique le suivi individualisé formatif avec la mise en place de remédiation , on mettra à disposition à ce professeur  1 salle « pendant  midi » , 2 jours par semaine , soit deux heures rémunérées , pendant laquelle il recevra les élèves en difficultés, que ceux-ci  viennent faire un rattrapage ou compléter sa formation  .

 L’élève peut se présenter à tout moment ,sans « rendez-vous », il y restera le juste temps , le moins de temps possible , il pourra quitter la salle à tout moment.

 

 

 

 

 

Tout le monde y gagne :……… ((Info ++ : cliquez ici >>>>>> : vous pourrez savoir ,qui peut  , potentiellement , tirer parti ,(implicitement  et explicitement ) en utilisant « warmaths .fr » pour mettre en place un nouveau process de formation d’élèves ou d’adultes)

 

 

 

 

 

 

 

 

En résumé :

 

 

 

 

Ce suivi individualisé permet d’assurer un contrôle des activités de la part  de celui qui se forme , de celui qui forme , de l’organisme chargé de la mise en place et réalisation et le déroulement de la formation visée , de l’organisme financeur ( Etat , Région , ou autre organise privée )

 

 

 

Un contrôle : De la part  de celui qui se forme : l’élève ou l’adulte , le collégien , le lycéen, …..

 

Qui  doit demander les conditions  pour « réussir »….

 

         Il faut préparer le devoir formatif ,avec les travaux auto formatifs joints à chaque dossier d’étude.

         Il faut passer le devoir formatif, exiger qu’il soit corrigé,, le repasser si votre travail n’est pas valider…

 

 

 

Un contrôle : De la part de celui qui forme : le professeur ou le formateur…………….

 

Qui doit demander des comptes à celui qui se forme…en cas de non respect des consignes..

 

         Il doit aider l’élève à préparer le devoir formatif . Faire passer le devoir formatif. Corriger le devoir formatif.

        Il doit Proposer un « rattrapage » en cas de non validation , tout en aidant l’élève  « à apprendre »  , le guidant pour combler des lacunes éventuelles (voir les pré requis) et travailler sur la compréhension des consignes ,en cas d’erreurs,

 

La validation de la réussite du devoir est une validation dite « formative » ,elle engage la responsabilité du formateur …….

 

 

 

Un contrôle : De la part de l’organisme formateur…(celui qui a en charge de mettre en place la formation) ……….

 

Doit demander des comptes aux formateurs…..

 

      Cet organisme doit donner tous les moyens  pour que chaque individu doit puisse en situation de pouvoir réussir sa formation.

Les moyens sont ceux que doivent demander le formateur ou professeur ……

 

 

 

 

 

 

Un contrôle : De la part de l’organisme financier ………(le commanditeur) …….

 

Et qui est en droit de  demander des comptent à l’organisme formateur  si les objectifs ne sont pas atteint. ..

 

        Lorsque les études sont validées par le professeur , l’organisme financier doit faire valider par une personne extérieur non impliquées dans la qualité de la formation . (on parlera de « validation certificative » ) 

       En cas ,d’échec ,celui-ci doit demander des comptes sur les raisons de non réussite ,au formateur ….

 

     Puisqu’ aucun individu ne peut passer d’épreuves certificatives sans que la formation correspondante ne soit validée.

 

 

 

 

Dans le cas d’une formation diplômante ou certificative , les épreuves sont passées , surveillées , corrigées , validées dans un lieu neutre.

Si la formation a été réalisée sérieusement , la réussite aux épreuves est obligatoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

LES PARENTS……….qui n’ont plus  la crainte d’avoir  leur enfant en situation d’échec.

Ils sont informés ,au jour le jour, de la progression de l’élève en « Apprentissage » . ( et notamment de leurs difficultés et du travail à fournir pour se maintenir en situation de réussite permanente.