Formation des maîtres .

>>> ici :  lecture :  POSITIONNER UN ELEVE dans le cadre de ses apprentissages ?????

Document N°…

 

 

« warmaths » et le Système de mesure des apprentissages.

 

 

 

Pour corriger  le contrôle du devoir formatif :

 

Il faut mettre des lettres à convertir en note …… !!!!!.

@ C’est quoi Le devoir formatif ?.

 

 

« NOTE »  ou « PAS NOTE » ;    « Lettre » ou « pas lettre »  ?    Réponse : Ce sont des fausses questions !!!

 

 

 

 

Les notes vont permettre d’établir un bilan sur les apprentissages à réaliser par l’élève .

Les notes  vont  guider le professeur et l’aider à intervenir efficacement pour terminer les apprentissages qui n’auraient pas été validés.

 

 

Avec « warmaths » on note le contrôle et l’on note l’évaluation.

La note est un indicateur de mesure : elle  représente le niveau  atteint :

Le niveau mini égal « 0 » , le niveau maxi égal « 20 ».  ( entre les deux notes, la note est proportionnelle au niveau atteint ).

 

Si le niveau n’est pas atteint , le devoir doit être reproposé , et noté . ( cette dernière note est retenue si le niveau est atteint ).

 

La moyenne des notes est alors calculée et c’est elle qui est communiquée . ( dans tous les cas la moyenne ne peut être inférieure à 10 / 20 ).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En « apprentissage » ( étude d’un objectif « cours » )on doit donner à chaque élève des travaux formatifs :

 Les travaux formatifs sont  pour une leçon étudiée  , sont composés d’un contrôle et d’une évaluation. ( ici  info définitions  @)

 

La question à se poser est :    Quelle  est la fonction de la note ? A quoi sert – elle ?

 

Bilan : le niveau est acquis si ………….

Dans le process « warmaths » La note du devoir formatif  a pour fonction de situer l’élève par rapport à la note finale ;

Le  minimum est une note supérieure à  10  sur 20  (après calcul de la moyenne du total des notes obtenues ,si il a fallu faire passer  plusieurs rattrapages) .

 

Remédiation ou médiation : A chaque devoir non validé une période de remédiation ou médiation  doit se mettre en place  ( en commun accord « prof - élève) , ce travail  est destiné  à réduire l’ écart  (jusqu’à ce qu’il disparaisse) entre le niveau  de celui qui se forme et le niveau de formation à obtenir (visé)  .

 

 Pour réduire cet écart il faut mettre en place des activités d’apprentissage que doit  entreprendre  «  volontairement » celui qui veut se former  .

 

Dialogue : Le formateur devra , pour réduire cet écart ,  instaurer  un « dialogue ».

 

 Ce dialogue passe par la réalisation de travaux écrits à faire et à corriger . C’est à partir des erreurs « constatées » qu’il pourra  mettre en place des activités négociées  de rattrapages (médiation)  ou de remise à niveau (remédiations) .

 

« Valider » la formation reste l’ambition de celui qui se forme et du formateur.

 Ce sont des   activités pédagogiques (explications,.) et activités « travaux  auto formatifs  » (devoir « à blanc » ; manipulations, réalisation…. ) qui vont permettre de connaître  le niveau « atteint » et ce qui reste à faire pour atteindre  le niveau qui  a été visé  au début de l’entrée en formation ( et communiqué à celui qui se forme) .

 

Rappel :

 

·       « En formation » : Lorsqu’un individu  entreprend l’étude d’un cours , leçon ou objectif   ,celui-ci entre en « Apprentissage » . Chaque « apprenant »  en cours de formation ( en période  d’apprentissage) doit travailler  pour passer et  réussir des épreuves . Lorsque les  savoirs  sont capitalisés  et  les  savoir faire maîtrisés )  les travaux formatifs sont validés , la formation est validée . ( il restera à un organise ; indépendant , d’organiser et de  faire  passer des épreuves qui permettront de certifier  les acquis

 

·       Etude d’un cours ; d’un objectif , d’une leçon :

Après la phase  «  prise d’informations »  on remet les travaux qui vont permettre  à  l’ élève d’entrée dans la phase d’apprentissage . La durée des apprentissages pendant la phase d’apprentissage est modulable différente d’un individu à l’autre .

 

 

·       En fin de formation » : En fin de formation,on  va certifier des savoir faire acquis (compétences). (diplôme)

 

 

·       En  1ère conclusion :    Pour chaque  étude ( d’un objectif , d’une leçon , d’un module , d’un programme …..)  on trouvera  donc , deux types d’épreuves différentes à faire passer. Une épreuve de validation et une épreuve de certification.  ( mais attention : ce n’est pas la même personne qui fait passer les deux épreuves)

 

Méthode warmaths : 

Etude d’un objectif de formation :  pour obtenir la validation des apprentissages  il faut 20 /20  au contrôle et au minimum 10 /20 à l’évaluation.

 

 

·       « En formation » :

 

Quand un individu se forme on lui fait  passer des épreuves.

 

En formation individualisée, chaque individu qui  étudie une leçon  doit  faire  valider ce  travail  d’ Apprentissage »  pendant la phase d’apprentissage.

 

Valider une  formation , dans un cours c’est faire passer des épreuves « négociables » en cas d’erreur  , cela jusqu’à ce que ces apprentissages puissent être validé.

 

Pendant  l’ Apprentissage  , celui qui se forme ( se transforme ) doit  passer un devoir dit « formatif ».

 

Celui qui se forme ,doit  , pour être « validé » ,dans sa formation passer et réussir dans la phase des apprentissages , en une ou plusieurs fois  ce  devoir « formatif » .

 

Que demande t- on -  dans un  devoir formatif :

 

Dans un devoir formatif on demande deux types de travaux distincts : ( deux parties distinctes)

 

Première partie  :  Il faut « réciter »  par écrit , à partir de question , posées sur le cours et sur ce qui doit être su .

 

Deuxième travail : savoir exploiter les savoirs dits « déclaratifs » . On demande de faire des exercices et des situations problèmes qui vont permettre de vérifier que les savoirs déclaratifs sont exploitables , compris , maîtrisés.

 

 

 

·       « Validation de la formation avec warmaths »  : 

 

 A Chaque fois qu’un individu entre en formation ( Une étude concernant un objectif , une leçon , un module , un programme ) …..  il doit pour être validé dans sa formation passer et réussir  les deux parties du devoir formatif ( ou sommatif formatif).

 

Pour cela il faut utiliser le devoir formatif :

 

 

Ce  qu’il faut faire pour que soit  validé  une formation. !!

 

Pour que l’ étude d’une leçon soit validée  il faut préparer  , passer  et réussir  le  devoir  ( qu’il soit  ponctuel ou  sommatif)   formatif  @ :

 

Le devoir formatif c’est  2 parties interdépendantes que l’on nomme : Le contrôle et L’ évaluation.

 

Partie 1 : « Le contrôle »  ( notation info plus @)

 

« CONTROLER  » :  on vérifie  si ce qui doit être appris ( les savoirs) sont sus .( en correction, on «  compare » puis  on transforme en « NOTE » 

et il faut aussi  :

 

L’ épreuve « contrôle » :  

     Les questions sont en rapport avec ce qu’il faut « savoir et retenir » à la fin de l’étude du cours.

 

La  notation de cette  correction  est  binaire : 

 

-      Les réponses sont « bonnes » , « attendue » ou « souhaitées »  on attribue un « A » pour conformité ,

 

 -     Les réponses sont « fausses »   (les réponses fausses sont des réponses  incomplètes , incompréhensibles , mal dites ou écrites avec des fautes de sens  …..) , on attribue un  « B »  pour une réponse non conforme (fausse)  , dans ce cas et  pour chaque « B » on exigera  un rattrapage après discussion et explication complémentaire  ou formation de remise à niveau. 

 

 

-   Transformer le nombre de « A » en une note sur « 20 » :

On peut convertir   le total de « A »  obtenu  en une  note sur « 20 » .

Pour cela :  on divise  « 20 »   par le nombre de A  qu’il fallait obtenir , le résultat de cette division est  multiplié par le nombre de « A » obtenus .

 

 

Partie 2 : l’évaluation :    ( notation et validation de l’évaluation info plus @ )

 

« ÉVALUER » :  il faut réussir des exercices types et résoudre des situations problèmes dont  le  niveau de difficulté est défini par le référentiel , on  «  NOTE » chaque performance ou compétence acquise. 

 

Pour une évaluation : On note chaque calcul ou  performance.  La note est le résultat  « chiffré»  de performances mesurables.  Généralement sur « 20 »

 

                                                     

 

 

Lorsque le devoir est passé et corrigé  on passe au  « Bilan »  des résultats :

 

 Le total  des points obtenus  est une note sur « 40 » .

 

Le contrôle doit être validé en 1 ou plusieurs fois ( la note  de rattrapage sera obligatoirement « 20 »)  , la moyenne par leçon ne peut être inférieure à 10 / 20.

 

 

On retiendra que  chaque devoir doit permettre de constater qu’il y a  une progression.

La formation est terminée si  le devoir est validé .

 

Il faut  « Noter » pour mieux aider à faire progresser celui qui se forme. 

 

 ANALYSER L’  ERREUR , LA COMPRENDRE,  POUR NE PLUS LA REFAIRE , dans le devoir de rattrapage  !!!!!!

 

 

 

Le devoir formatif « type »

 

 

Le devoir formatif ( ou sommatif formatif) est composé de deux devoirs en un .

Le contrôle

Le contrôle mesure la quantité de savoirs à capitalisé 

 

L’ évaluation

L’ évaluation permet «d’ estimer » le niveau de compétences   ( savoir - faire) . Elle sert  à évaluer le niveau de mise en œuvres  des « savoirs acquis », ou elle permet d’évaluer le degré de  maîtrises de ces savoirs..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contrôle : Quantité de savoirs à capitaliser  

 

 

Evaluation : Quantité se savoirs faire (exercices types à réussir) en lien direct avec les savoirs à maîtriser.. ( minimal  à réussir)

 

Evaluation ( suite) Quantité de situations problèmes à traiter..

 

 

 

Réussite optimal du devoir

 

Résultats après avoir passé une fois de devoir :

Non validé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rattrapage :

Devoir validé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaire :sur l’analyse des  notes obtenues en devoir formatif .

Si le devoir formatif  est  conforme  à ce qui doit être demandé à l élève ,  le niveau étant défini  dans les  textes. On peut dire que :

10 /10 : avec cette note l’ élève à le niveau , il est situation d’excellence pour entrer en formation  dans  la leçon de niveau supérieur ou  pour entrer dans la classe de niveau immédiatement supérieur .

 

 S’il a 7 /10 : il y a peut -être un sentiment d’avoir réussi . Il manque 3 points, il faut compléter la formation , parce  ce que ce  déficit de connaissances  sera une  source de problèmes lorsque  l’élève devra franchir un palier supérieur.    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

50%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Remarques :

Dans un devoir  formatif, les connaissances à posséder sont de deux ordres :  des savoirs et des savoirs faire.

 

Les  savoirs sont  à capitaliser et à mettre en lien avec les savoirs faire c’est  la  partie du devoir   « Contrôle »

 

Les  savoirs faire   sont des mises en œuvres de ces savoirs , c’est  la partie du devoir « évaluation »

 

 

Dans un devoir d’évaluation et pour une leçon étudiée , on peut trouver  3  niveaux  de performance  (des compétences de plus en plus grandes) :

-        le premier  niveau  en lien avec des savoirs « objets » , ce sont des outils

-        le deuxième niveau  en rapport   des savoirs procéduraux  en lien  les pré requis.

-        le troisième niveau : activités  en lien avec  les savoirs d’ordre interdisciplinaire.

.

Pour chaque leçon  il faut donner à chaque élève  

-        Un devoir comportant  deux parties  distinctes, impérativement.

L es deux  notes obtenues positionnent  l’élève par rapport  à ce qu’il sait  et ce qu’il sait faire : l’écart entre la note obtenue et la note  maximum représente la quantité de travail à fournir , en médiation , pour atteindre la note maximum , après le passage  du même devoir .

 

L’objectif est atteint lorsque  le « contrôle » est intégralement  validé, et lorsque la partie de l’évaluation  en lien directe  avec l’application des savoirs acquis en « contrôle »  est validé.

La formation est validée. 

 

 

VALIDATION ou pas du devoir formatifs .@ info plus