Retour vers l’accueil warmaths.fr

 

 

« warmaths »  est un site « militant »  :

 

L’échec scolaire d’un élève est le résultat de l’échec des pratiques éducatives inadaptées misent en œuvre , par les professeurs , au sein de l’ Education Nationale  ( « pratiques » dites faussement et abusivement  « pédagogiques »).

 

Il a pour vocation de participer activement   à la « lutte pour la réussite scolaire » , cela , pour  tous les niveaux de formation.

 

 

Pour pouvoir  mettre tous les élèves en situation de réussite il faut :

Il faut :

  • Redéfinir les « activités » des enseignants.(  en terme de tâches à accomplir  ; d’objectifs à atteindre  ; des « apprentissages » individualisés, et de suivi de chaque élève ) ( Nouvelles plages horaires, consacrée à la remédiation , à la correction et et la médiation pour parvenir à la réussite des devoirs « formatifs »)
  • Revoir le  recrutement, la fonction et le rôle des inspecteurs .
  • Revoir le recrutement et la formation des formateurs de formateurs.
  • Revoir les critères de recrutement des conseillers dits « pédagogiques »
  • Revoir le rôle et la fonction des « conseillés et aides …….. » dans les lycées et collèges.
  • Revoir l’organisation et le fonctionnement des établissements. ( gestion des personnes et des élèves; structure …. .
  • Revoir le rôle fondamentale de l’éducation nationale :la  fonction de socialisation ; micro société avec ses règles et ses devoirs , qui prépare chaque individu à devenir des citoyens

« warmaths »Nous avons des propositions pour transformer les lieux de formation et d’éducation  en faire un lieu de vie où il fait bon vivre et « grandir ».

 

Le fondement de la réforme : « Le professeur  doit  mettre en place et gérer les apprentissages et le suivi de chaque élève » ;  au jour le jour , du début de l’année scolaire ( premier jour de la rentrée ) , et cela pendant toute la durée de l’année (dernier jour de l’année)  .

 

Obligation :  Le professeur doit pouvoir être renseigné ( et renseigner ceux qui veulent le savoir) sur chaque élève :

Pour chaque leçon , il faut définir les objectif à atteindre en terme de savoir ( indispensable à connaître ) et de savoirs faire (compétences à mettre en œuvre)   :

·       il doit contrôler si l’élève à appris et sait ce qu’il doit apprendre ,

 

 

A l’heure actuelle : aucun professeur ne semble responsable de l’échec scolaire de l’élève :

 

Lutter contre  L’irresponsabilisation des professeurs c’est lutter par la réussite scolaire   ?    

 

Les  instituteurs- professeurs dans le milieu scolaire (école- collège -lycée …)  doivent avoir( une obligation de résultat ) :

 

Faire  que « la réussite  scolaire »  d’un élève ( d’un individu) dans une matière ( exemple : maths) .

 

Pour  mettre en situation de réussite , il doit  avoir l’ obligation de contrôler et évaluer au jour le jour , la progression dans un apprentissage ;

 

Et  ce n’est pas la multiplication des moyens matériels et financiers qui  « obligera »  l’ensemble des enseignants   à mettre les élèves (chaque élève) en situation de réussite scolaire .

 

Une seule solution pour mettre l’élève en situation de réussite  :   

 

Il faut remettre en cause les pratiques éducatives existantes. Pour cela il faut tout  d’abord responsabiliser chaque enseignant ; faire en sorte qu’il doit justifier « au jour le jour » aussi bien « la réussite » ou « l’échec » d’un élève. ( qui lui aspire à être un élève qui vit bien de réussir)

 

·        Tous les enseignant savent que l’échec engendre chez l’élève : le mal vivre , le conflit (verbal ; physique) , l’irrespect , …l’abandon …..

·        Le maître reste mettre de sa pédagogie .

 

Réforme de l’enseignement :

 

La mise en situation de réussite d’un élève ; doit   être  imposée   au professeur et à l’élève une obligation de résultat .

 

En cas de non réussite , à tous les stades   , imposer l’obligation d’un « rendre- compte » du professeur , pour empêcher  (ou comprendre) que l’élève se condamne  à l’échec.

 

 

Pour (obliger )  à  mettre  en situation de réussite un élève  il faut :

 

Remettre à chaque professeur et à l’élève une feuille de route par classe ;

 

 

Pour chaque étude : le professeur doit fixer les objectifs à atteindre :

-          en terme de savoirs à capitaliser.

-          En terme de savoir faire : exercices types à réussir ; situation problèmes (vie quotidienne .

 

Contrat avec l’élève : préparer et réussir chaque objectif de formation.

Pour l’ élève : « une obligation de réussite ; obliger le professeur à l’aider »  

 

 

 

La réforme doit :

 

 

Courrier de l’éducation Nationale  ( les grandes lignes de la réforme des lycées. ( avec commentaires personnels)

 

 

Actuellement  : c’est  la pratique éducative ( et la démarche pédagogique qui l’accompagne) d’une majorité d’enseignants qui  conduit   l’élève à se retrouver en situation « d’échec scolaire »

Imposer une pédagogie par objectifs : ( à court terme ; moyen terme ; long terme)

Imposer une pratique sur la mise en place et la gestion des apprentissages.

 

….

 

 

Exemple : déroulement type de la mise en apprentissage dans l’étude d’un objectif de formation.

 

 

Ce site est destiné à lutter pour la réussite scolaire de tous les « Elèves ».

  • Il s’adresse aux enseignants qui sont persuadés que leur rôle ne se réduit pas à la simple diffusion d’informations -cours……
  • Il s’adresse aux élèves qui veulent «comprendre et apprendre » ….hors des salles de classe…

( ici : accès aux informations en direction des formateurs)   et « la lutte pour l’échec scolaire ? c’est   une question de pratique pédagogique »

 

 

         « Beaucoup de gens pensent que la démocratisation de la culture passe par un abaissement du niveau , par une vulgarisation. C’est une vision manichéenne ! C’ est justement quand on ne transige pas sur l’exigence qu’on obtient quelque chose. »

 

 

La réussite scolaire et l’égalité des chances passent par la conduite individualisée des apprentissages .qui « oblige » l’enseignant et l’élève ….

Remarques :

Dans « conduite individualisée des apprentissages »  d’un individu qui veut se former , en vue de parvenir à l’appropriation et l’acquisition de nouvelles compétences »  on doit considérer , pour atteindre un objectif précis :

-         Diversifier , proposer et donner accès  différents types  d’informations (papier , numérique…..)

-         Fixer un contrat  contenant les outils de contrôle et d’évaluation qui doivent servir à valider les acquis ( à la fois contrat formatif et outil diagnostique ..)

-         Gérer le suivi  ( niveau  intermédiaire  atteint dans une progression)

-         Accompagner chaque individu pour l’aider  à atteindre le niveau visé et pour parvenir à la validation des apprentissages entrepris. ( ce qui signifie qu’il faut contrôler , évaluer ,   proposer des activités personnalisées  formation complémentaire , remise à niveau , remédiation …)  pour corriger les erreurs , combler des lacunes ou des manques ..