ENVIRONNEMENT du dossier:

Index   warmaths

Objectif précédent    Sphère metallique

Les principales perspectives

Objectif suivant Sphère metallique

Perspective linéaire en géométrie.

Liste des cours

Informations N°2 :

LA PERSPECTIVE LINEAIRE

avignon3

dinand2

lethor4

amiensavril00(

 

Généralités :

La perspective linéaire représente les objets en situant au point « P »l’œil de l’observateur . (image vue par l’observateur à travers l’appareil photographique )

 

Les lignes qui dans le monde tridimensionnel , seraient parallèles convergent vers un même point de fuite dans le plan de l’image .Il s’ensuit que les objets et les éléments de la texture d’une taille donnée dans la réalité sont de plus en plus petits en fonction de ce qui serait leur éloignement du plan de l’image.

Le même camion , devient de plus en petit au fur et à mesure qu’il tend vers le point de fuite.

pr6

De nombreuses techniques ont été  élaborées au fil des siècles pour transcrire la vision de la réalité .

L’une des techniques les plus importantes mises au point est la perspective  qui est devenu un moyen quasi scientifique pour donner l’illusion de la profondeur .

                                    C’est ainsi que notre regard est conditionné par les lois de la perspective ;c’est  ce qui nous fait penser que les images médiévales ( enluminures) sont bizarres .

Représentation en perspective linéaire d’un prisme ( parallélépipède )

en  Perspective  cavalière

en  Perspective axonométrique

planper1

planperp

 


D’après la première loi de la perspective : les objets semblent  diminuer à mesure que leur distance par rapport à l’observateur s’accroît .

Explication de la première loi de la perspective , d’où découle toutes les autres .

Observation :si vous regardez deux droites parallèles qui s’éloignent , par exemple des rails.

a) Si nous devions dessiner ces droites parallèles telles que nous savons qu’elles sont dans la réalité nous tracerions des parallèles.(voir le plan d’une table en dessin industrie ; nous traçons un parallélogramme)

pr 2

b) Pour créer l’illusion d’optique de profondeur ; pour introduire une impression de distance et d’espace dans l’image plane ; nous traçons des droites dont l’écartement diminue progressivement .  ces droites supposées parallèles converges vers un même point .

 

pr 1

 

historiques : C’est au XVéme   siècle  , début de la Renaissance  ,que l’ on rencontre l’utilisation de la perspective pour représenter des éléments architecturaux .

La première application référencée:

1413 : première démonstration et application de la loi par Fillippo Brunelleschi ( architecte italien , chargé de représenter à l’échelle les principaux  édifice de Florence .)

 

Le premier exposé écrit des lois de la perspective. :

1435 : Léon Battista Alberti   ( architecte ; peintre , savant et homme de

lettres italien ) publie un  Traité De pictura . ( où il explique clairement le mécanisme de la vision )

 

On peut aussi citer  le Florentin Paolo Uccello qui s’intéressa à cette science. 

 

                        En peinture ,en même temps, que  l’ on applique la perspective ( loi fondamentale selon laquelle les objets semble diminuer à mesure que la distance  augmente ) il faut  évaluer la diminution relative ( problème d’échelle et de proportion) :

 

Aussi pour résoudre ce problème de « diminution relative » , on part du principe énoncé dans l’antiquité grecque par Protagoras :

« l’homme est la mesure de toutes choses »

Cela signifie que les artistes doivent apprendre à observer et évaluer les dimensions des objets par rapport à leur propre stature .

 

Ainsi , une pièce peut être deux fois plus haute qu’eux et un tabouret  moitié moins haut .

Voir l’exemple ci – contre , le personnage de droite est disproportionné à son environnement .

pr7

 

Une relation indissoluble existe entre l’objet regardé et la personne qui le regarde , et il convient d’en tenir compte dans la peinture.

Avant de représenter une scène quelconque  , on supposera qu’elle est observée depuis un point fixe et unique , situé à la hauteur des yeux d’un homme debout sur le sol .

Voir ci –contre le tableau représentant « la Cène » de Léonard de Vinci .

 

pr3