ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUALISE :

 

Pratique de l’aide individualisé , appliquée à l’étude d’un objectif de formation :

 

 

Cet accompagnement va permettre de proposer , suivant le type de problèmes posés par l’élève , une activité de médiation et   (ou) de  remédiation

 

 

 

 

 

 

 

OU ?

Dans la salle de classe habituelle ,de l’élève, ou un dans un lieu précis ( toujours le même) au sein de l’établissement.

 

 

QUAND ?

L’aide individualisée  va être proposée  (suscitée)  ou enclenchée  à chaque fois qu’un devoir formatif  a été passé  ( production écrite « notée » ) et qu’il  n’est  pas été validé .

 

Lorsqu’un  devoir formatif n’est pas  réussi .. (voir les critères de validations  d’un devoir formatif contenant un Contrôle et une évaluation) , il va se mettre  en place un dialogue « Prof-Elève » :

 

 

 

Avant le passage d’un devoir formatif : l’élève prépare ce devoir en utilisant  les travaux auto formatifs et les cours destinés à aider à la compréhension.

 

 

Après le passage et la correction du devoir formatif  , il est proposé ou pas une aide personnalisée .

 

 

 

 

COMMENT ?

Après de la correction du devoir formatif  on va identifier et faire constater qu’il y a :

-         des lacunes , des manques

-         et des erreurs .

-         des problèmes de méthodes pour « apprendre à apprendre »;

 

Et  en accord avec l’élève on va proposer et  mettre en place des activités de remédiation .

 

En conclusion on  va prendre  appui sur les erreurs pour continuer, compléter , parfaire et surtout terminer les apprentissages.

 

 

 

Les apprentissages étant terminés lorsque le maître à validé le contrôle et l’évaluation du devoir formatif.

 

 

 

 

POURQUOI ?

Cet accompagnement (après correction)  doit conduire à re-préparer et repasser le devoir formatif  , jusqu’à  la validation du devoir formatif   :  

 

Il ne faut pas laisser en situation d’échec un élève .

Si le niveau n’est atteint pas validé , une ou des activités d’aide vont permettre d’accompagner l’élève dans  l’approfondissement de ses apprentissages.

 

Remarques :  Ne pas constater ses manques , ses lacunes , ses erreurs à partir de devoir , c’est mettre l’élève en situation prédictive d’échec.

 

parce qu’un  élève doit se construire et grandir an partant de ses propres connaissances. Il ne peut progresser qu’ en partant de ses propres capacités à apprendre , de sa motivation ,de ses acquis ( et de ses lacunes à combler)  ,

 

 

Pour qui ?

Tous les élèves qui en font la demande. ( la demande peut être provoquée , notamment lorsque l’élève doit compléter ou repasser un contrôle) « on recherche le 20 / 20 »

 

 

 

 

PAR QUI ?

C’est le professeur qui constate une situation d’échec , c’est le professeur qui doit  dans sa matière  proposer des activités qui va aider l’élève.

 

 

 

 

 

Moi , professeur :  Si je veux faire progresser un élève je dois m’intéresser à lui . Je dois le mettre en situation de réussite.

Je dois partir de son niveau et lui communiquer le niveau de  performance qu’il devra atteindre. ( lui  communiquer ce qu’il doit savoir et ce qu’il doit savoir faire )

Je dois lui faire passer des épreuves et repartir de ces performances « intermédiaires » pour continuer les apprentissages qui lui permettront d’atteindre le niveau « visé » .

 

Il faut bien entendu fixé des exigences compatibles avec les possibilités de l’apprenant. In dépendamment de la durée des apprentissages.