DOC. : Professeur ; Formateur

DOC : Formation Individualisée

DOC : Elève.

 

DOSSIER 

Matière :

Information « TRAVAUX »

Cliquer sur  le mot !.

INFORMATIONS PEDAGOGIQUES :

NIVEAU :

Formation  Niveau V  (inclus le CAP et CFA)

OBJECTIFS :

-

I) Pré requis:

i9  

A lire

:i

i9  

 

:i

II ) ENVIRONNEMENT du dossier :

Index  

Dossier précédent :

ATOME

 

Dossier suivant :

Molécule - masse molaire-

 

Info :

Devoir :Molécule - masse molaire-

 

III )  LECON  : Les   MOLECULES

Chapitres :

 

 

Structure moléculaire et structure ionique.

 

 

 

i19

i29 Etude préliminaire des gaz.

:i

 

 

i9

1) « Corps purs » et « mélanges ». ( info +++)

:i

 

 

i9  

2 ) Composition des molécules :

-   molécules des corps simples et

-    molécules des corps composés.

:i

 

 

i9

3) Molécules et « neutralité électrique »

:i

 

 

i9  

 

:i

 

 

 

IV)   INFORMATIONS  «  formation leçon » :

 

 

est

 

COURS  

Travaux  auto - formation.

 

Corrigé des travaux  auto - formation.

Contrôle

évaluation

INTERDISCIPLINARITE

Corrigé Contrôle

Corrigé

 évaluation

 

V )   DEVOIRS  ( écrits):

 Devoir diagnostique L tests.

Ÿ

 Devoir  Auto  - formatif  (intégré au cours)

Ÿ

  Devoir Formatif  « Contrôle : savoir » ;   (remédiation)

Ÿ

 Devoir  Formatif  «  Evaluatio  savoir faire »  (remédiation)

Ÿ

Devoir sommatif.

Ÿ

Devoir certificatif : (remédiation)

Ÿ

* remédiation : ces documents peuvent être réutilisés ( tout ou partie) pour conclure une formation .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Leçon

Titre

N°7

LES MOLECULES.

Avant - propos :

1°) Structure moléculaire ou  structure ionique

 

Expériences  et Observations : nous allons observer le passage ou non du courant électrique dans trois liquides : eau pure ; eau salée ; eau sucrée.

Expérience 1

La cuve à électrolyse contient de l’eau pure , l’ampèremètre (calibre 100 m A) ne décèle aucun courant.

Expérience 2

La cuve à électrolyse contient de l’eau sucrée , l’ampèremètre (calibre 100 m A) ne décèle aucun courant.

Expérience 3

La cuve à électrolyse contient de l’eau salée , l’intensité du courant est mesurée  l’ampèremètre (calibre 1A).

Nous pouvons dire que :

Le sucre et le sel , constitués à partir d’atomes , ont une structure différente.

 

  On dira que la structure du sucre est moléculaire et que la structure du sel est dite « ionique »  ( voir  la leçon sur les ions)

2°) La matière semble pouvoir  se diviser à l’infini. En réalité, sa structure est discontinue.

Structure des corps purs à l’ état solide :

La structure des corps solide se présente sous une forme entièrement différente  de celle des gaz. (seuls le soufre à l’état gazeux et à l’état solide , l’iode et le phosphore  solides renferment des molécules)

Les cas fréquents rencontrés sont :

         - le solide ne renferme aucune molécule. Il est simplement formé d’atomes : c’est un solide atomique.

         - Le solide est constitué par d’autres particules qu’on appelle  les ions.

Conclusion : les corps solides ont une structure discontinue à l’ échelle atomique. Les particules qui les constituent forme un assemblage compacte et ordonné appelé : un cristal.

 

Structure des corps purs à l’ état  liquide :

La plupart des corps purs à l’état liquide sont formés de molécules. C’est le cas de l’eau , de l’alcool éthylique , du benzène … Comme avec les atomes dans les solides , les molécules du liquide  forment un assemblage compact ; comme dans les gaz , elles ont un mouvement très rapide et suffisamment important pour que l’ordre ne puisse subsister.

On peut se représenter assez bien un liquide à l’échelle atomique  en imaginant des billes en désordre dans un récipient agité. L’ensemble est compacte, mais ne possède aucune forme propre : un liquide est un fluide, mais il n’est pas expansible.

Cependant , il existe des exceptions : certains liquides ( c’est le cas des solutions aqueuses) ne renferment pas de molécules ; les particules élémentaires  s’appellent des « ions ».Ainsi on admettra qu’un certain nombres de liquides ne contiennent ni molécules , ni atomes ; leur structure  reste cependant discontinu , compacte mais désordonnée.

 

 

 

 

 

Structure des corps purs à l’ état  ( à terminer)

COURS

Par définition :  L’atome d’un corps simple est la plus petite partie de corps qui puisse participer à la formation d’une molécule.

La molécule est un édifice simple que la nature et les chimistes savent construire. La molécule est construite à partir d’atomes.

 

 

Rappels sur l’étude des gaz.

 

 

Les  gaz occupent toujours le volume offert.

Les gaz se déplacent vite et se mélangent.

Les gaz ont des propriétés communes : ils sont  compressibles  ( possibilité de diminution de volume ) et expansibles ( possibilité d’augmentation de volume) .

Les gaz ont des propriétés distinctes : On peut aussi caractériser les gaz  par d’autres propriétés : la couleur , l’odeur  ou la solubilité.

 

Interprétation : « la molécule »

Un gaz  est constitué de molécules , particules petites , rigide , séparées par beaucoup de vide , assez libres de se déplacer les unes par rapport aux autres , agitées de façon désordonnée , se déplaçant quasiment en ligne droite entre deux chocs et rebondissant sur les parois.

 

Structure des molécules

 

 1) « Corps purs » et « mélanges ». ( info +++)

« mélanges » et « corps purs » : Un corps pur  possède   des critères de pureté ( température constante d’ébullition ou de solidification , masse volumique ,…) , un mélange n’en possède pas .

 

Les molécules d’un corps pur sont identiques entre elles.

 

Les corps  purs simples et les corps purs composés :

Les corps composés : Un corps composé est un corps pur formé de plusieurs constituants .

 

déf. Un corps pur  composé  est un assemblage de différents atomes  ( exemple H2O )

 

Les corps simples : Un corps simple résiste à tout essai de décomposition.

déf. Un corps pur simple est un assemblage d’atomes identiques. ( exemple H2

 

Exemples de  différentes sortes de  « mélange »  et  « corps pur » 

1 - les mélanges . l’ air ; les eaux naturelles

2- les corps purs   :

a)      les corps composés : l’ eau pure ; l’ oxyde  de mercure  ,…

b)      les corps simples . : exemples oxygène  , hydrogène , azote , mercure , ….

 

 

2 ) Composition des molécules :

 

Les molécules sont composées à partir d’atomes.

 

Les molécules d’un corps pur simple sont constituées à partir d’atomes tous identiques.

Les molécules d’un corps pur composé sont constituées à partir d’atomes différents.

 

Info :

- Une molécule constituée à partir d’ un atome est appelée molécule monoatomique.

Exemples : les molécules des gaz inertes ne contiennent qu’un seul atome.

 

- Une molécule constituée à partir de deux atomes est appelée molécule diatomique 

 

Exemples  : la molécule d’oxygène est diatomique , elle est composée de deux atomes d’oxygène identiques. L’oxygène est un corps pur simple. On doit l’appeler le gaz dioxygène quand on risque de confondre avec l’élément oxygène.

                  La molécule de monoxyde d’azote est  composée  de deux atomes : un atome d’azote et un atome d’oxygène, le monoxyde d’azote est un corps pur composé , la molécule est diatomique.

 

- Une molécule constituée à partir de trois atomes est appelée molécule triatomique

Exemple : L’ozone : l’ozone est un corps pur simple dont la molécule est formée de trois atomes d’oxygène. (trioxygène)

 

3) Molécules et « neutralité  électrique »

 Les molécules sont des édifices neutres  parce que les molécules sont constituées à partir d’atomes qui forment des édifices électriquement neutres. Donc les molécules le sont également. 

 

4°) Formule d’une molécule:

 

Pour montrer la composition d’une molécule nous utilisons le symbole des éléments. La formule indique le type et le nombre des atomes dans une molécule.

 

Exemple : la formule qui montre la composition d’ une molécule d’eau s’écrit : H 2 O

La lettre « H » est le symbole de l’atome d’hydrogène.

La lettre « O » est le symbole de l’atome d’ oxygène .

 

 

Une molécule constitué par 2 atomes d’hydrogène et un atome d’oxygène  et devrait  s’écrire

H 2 O1

 

L’indice « 2 » situé en bas à droite de « H »  concerne le nombre d’atomes d’hydrogène

 

 

L’indice « 1 » situé en bas à droite  de « O »  concerne le nombre d’atomes d’ Oxygène.

 

 

Mais par convention : on ne mentionne pas le « 1 » dans une formule ; Ainsi le formule H 2 O1 s’écrira :

H 2 O

 

Dans la formule on juxtapose les symboles chimiques « H » et « O » et on lit en indice en bas à droite des symboles  le nombre (entier) qui indique le nombre d’atomes qui entre dans la composition de la molécule. :

Ainsi en lisant la formule de  la molécule de l’eau on sait qu’ elle contient  ( qu’elle est composée)  de  2 atomes d’hydrogène et d’ un atome d’oxygène.

Généralisation : Pour écrire la formule d’une molécule, on juxtapose les symboles des atomes qui composent la molécule et on met en indice , en bas à droite , le nombre d’atomes de ce type dans la molécule. On n’écrit pas  « 1 » en indice.

 

V ) Liaison des atomes :

Dans une molécule les atomes sont « solidement liés » entre eux.

Nous avons vu que les atomes possèdent des électrons sur des couches.

Les atomes peuvent se lier par une mise en commun d’électrons, réalisant une « accumulation » de charges négatives dans l’espace internucléaire.

Les électrons qui participent  à ces liaisons sont ceux des couches externes.

Par définition, ce type de liaison chimique est appelée :  « une liaison covalente » ou « une liaison de covalence ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

:

 

 

Leçon

Titre

 

TRAVAUX d ’ AUTO - FORMATION sur Les  molécules

Niveau

 

 

TRAVAUX      d ’ AUTO - FORMATION : CONTROLE

Citer des propriétés communes à tous les gaz .

seconde

Donner le modèle moléculaire des gaz et interpréter des propriétés de gaz grâce à ce modèle.

Niv ;V

Citer des propriétés distinctes de gaz différents.

Niv ;V

Définir les corps pur et les mélanges .

Niv ;V

Définir les corps pur simples et les corps pur composés.

 

Faire remarquer la neutralité électrique des molécules.

 

Enoncé la règle  pour l’écriture de la formule d’une molécule.

Niv ;V

Dire ce qu’est une liaison covalente. Citer des exemples de liaisons covalentes simple , double et triple.

 

Rappeler la définition de la longueur de liaison. Préciser la notion d’angle de liason.

 

TRAVAUX N°    d ‘ AUTO - FORMATION   EVALUATION

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1