(préambule  à comment mener « l’ étude d’une leçon »…)

 

Vers le description des activités pour l’étude d’une leçon avec Warmé Raymond.

 

 

 

 

 

 

 

Présentation de la méthode mise au point par Warmé Raymond , et qui consiste à conduire un individu dans l’étude ( ses apprentissages) d’une leçon et à le mettre en situation de réussite à plus ou moins long terme.

 

 

 

 

 

INFO : à l’intention  des organismes de formations ; des professeurs ou formateurs.

 

Pour comprendre l’intérêt de cette chronologie , il faut savoir que lorsque l’on donne une leçon à étudier à un individu et  si  on lui  donne un objectif à atteindre , (c'est-à-dire : acquérir de nouvelles connaissances) , on doit donner à celui qui se forme  des épreuves qui vont permettre de valider « les apprentissages ».

Il faut dons que chaque individu « qui se forme »   réalise  et réussisse  un travail .

La question que l’on doit se poser : Quelle est la durée de ses  apprentissages ( qui vont permettre d’atteindre le niveau visé)  , à quel moment considère – t –on  qui sont terminés ?.

Réponse :

A chaque fois que l’on donne à un individu un objectif de formation il faut savoir :

La  durée des apprentissages  sera différente d’un individu à l’autre qui sont généralement dû à des problèmes de disponibilité et de rythme de travail …, d’exigences trop élevée ….de niveau )  .

Quelque soit le niveau de l’individu qui entre en formation , on considère que la date de fin de ses apprentissages est la date où  cet individu aura  réussi les épreuves (toutes les épreuves) . ( c’est ainsi que certain peuvent atteindre le niveau en une semaine , passent le devoir formatif et réussissent alors que d’autres vont d’abord passer le devoir , et continuer leur travail d’étude en partant de l’analyse des erreurs ou des manques constatées.

 

En formation , ces épreuves sont des devoirs formatifs , (ils situent l’individu dans sa progression ) Ces épreuves peuvent être repassées , tant que celle – ci ne sont pas intégralement réussies . On considère qu’un objectif de formation est validé et que l’étude est terminée lorsque l’individu à réussi le devoir formatif . Sinon il faut reprendre les  activités d’ apprentissages  à partir des erreurs ou des lacunes constatées .    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour individualiser une formation  et  pour garantir la qualité des apprentissages  , Il faudra  pour réussir à mener à bien  l’étude de chaque objectif de formation  (ou chapitre de leçon) respecter la chronologie des activités suivantes : (cela pour chaque individu ).

 

 

 

 

                           « FORMER UN ELEVE » n’est pas un acte simple se résumant à « la diffusion » d’ une série de cours , d’exercices ;…et un devoir  « tirage au sort » qui sanctionnera un « hypothétique » le niveau … , dont seule cette note obtenue  va pouvoir  conclure  que le niveau est acquis ou pas ; alors que : …

 

..Pour former un élève,  il faut lui faire connaître « pour chaque leçon étudiée » , ce que l’on doit attendre de lui :c'est-à-dire :  Que doit-il retenir ; que doit –il savoir faire .. Et le rôle du professeur : il est  de interroger sur : pourquoi ne sait-il pas ?  ; pourquoi ne sait-il pas faire ?  , et le rôle du pédagogue (professeur ) est  de trouver des solutions ; il doit  s’interroger   et déterminer ou choisir  quelles actions ou activités qu’il faut   mettre en œuvre pour accompagner « son élève en apprentissage  » et tout faire pour  que le niveau visé soit atteint …….

 

 

 

 

 

 

la méthode mise au point par « warmaths » est celle qui va permettre  :

      -       D’accompagner l’élève dans ses apprentissages.(mise en place d’un suivi individualisé)

-        De diversifier les sources d’informations cours.

-        De proposer des travaux auto formatifs pour aider et guider  l’élève dans son travail personnel .

-        Donner un devoir formatif afin de positionner l’élève dans ses apprentissages et mettre en place une aide personnalisée ,et de la remédiation, pour continuer à progresser, jusqu’à ce que l’objectif soit atteint..

-        En cas  de « non réussite » de prendre chaque élève , individuellement , d’ adapter des activités , de personnaliser le travail et la durée des aides , jusqu’à ce  que l’élève puisse valider ses apprentissages et l’étude entreprise.

 

Cette méthode ne peut exister qu’avec la mise à la disposition des élèves et du formateur , d’une banque de données  interactive à vocation pédagogique pour : »informer » , « Individualiser » ; « Différencier » -« Personnaliser » ; « accompagner » ; « œuvrer pour mettre chaque élève en situation de réussite » –